Le "Roy Hart Theatre", né des recherches sur la relation entre la voix et l'existence humaine par Alfred Wolfsohn. fut crée en 1969 par Roy Hart, le leader charismatique du groupe.
Les spectacles furent centrés sur l'expression vocale extreme, évoquant l'état de l'homme "dans tous ses états" et demandaient beaucoup d'investissement de la part des acteurs.

Ce travail sur la voix attirait beaucoup d'intérêt. Metteurs en scène, acteurs et chanteurs, psychiatres et phoniatres, écrivains et philosophes, venaient rencontrer Roy Hart et, observer des cours et des répétitions. Des répétions du groupe furent filmés dans les studios du groupe à Hampstead, Londres par une équipe de TFI et Jean Louis Barrault venait rencontrer Roy Hart, la compagnie, et assister aux repetitions.

Parfois les répétitions avaient lieu dans les cours de squash dans "l'Abraxas Club" à Hampstead ou le group était basé.

Voici quelques images que j'ai prises dans le studios à Londres env 1969/1970.

  • Early-Rehearsals-London-1-of-49-45-2
  • Early Rehearsals 2
  • EXPLOSION RHT 1970-2
  • Jean-Louis Barrault
  • Repete squash cour1
  • img20200604_12302903-kevin-good
  • img20200604_12300967-kevin2
  • img20200604_11545764-2
  • img20200604_11543928-1
  • img20200604_12290553-1

 Le premier spectacle public a eu lieu au "Roundhouse" à Londres en 1969 avec une version "préverbale" du BACHANTES d'Euripides.

Suivait des spectacles dans divers théâtres Londoniens (Cockpit, Open space, ICA), en France (Festival de Nancy, 1971), Angers, Théâtre Des Nations (Paris), Tunisie, Espagne, Suisse, Autriche.
Avec son travail vocal intensif et dérangeant, le troupe à gagné une réputation de théâtre d'avant garde au même titre de Grotowski, Living Theatre, Bread and Puppet, Odin Theatret de Danemark etc.
En 1974, suite au succès des performances en France et l'Europe, le groupe a déménagé dans le sud de la France, est s'est installé dans le Château de Malérargues situé à Thoiras dans le Cévennes Gardoises. Ici ils ont constitué en communauté de 45 personnes, s'appliquant quotidiennement à la recherche vocale, aux créations des spectacles et à la restauration des bâtiments

Au début, le groupe s'est fait connaitre dans le pays Cévenol par des petits spectacles  jouaient  sur les places de villages et dans les mairies. Une chorale fut crée, et donnait des concerts "mi sacré mi profane" dans les temples et les églises. 
En 1975, le groupe a fait des remous parmi paroissiens du
 Temple Protestant de St Jean du Gard par une interprétation "osé" de la Genese par Roy Hart, avec un choeur d'improvisation. 
Le premier grand création du groupe avec la présence de Roy Hart était "l'Économiste" présenté en 1975 au Cratere d'Alès, à Paris, et à Nice.
Après la représentation Nicoise, le malheur a frappé quand Roy Hart, sa femme Dorothy et une comédienne Vivien Young furent tués dans un accident de voiture. Paul Silber, un comédien présent aussi dans la voiture du groupe a survécu l'accident.

Ce fut une choque sismique pour le groupe, la question de rester en France et continuer le travail vocal et théâtral, ou repartir en Angleterre se posait.
Le groupe s'est réuni pour prendre une décision, et la réponse unanime fut "on reste" 

LA SUITE _ à continuer bientôt